Présentation du Prix du Livre Européen

 

Télécharger la brochure de la 8ème édition

 


“Donner envie d’Europe”

Créé en 2007 par l’association « Esprit d’Europe » avec le soutien de Jacques Delors, le Prix du Livre Européen récompense chaque année un roman et un essai exprimant une vision positive de l’Europe. Les auteurs des deux ouvrages sont des écrivains contemporains, originaires de pays membres de l’Union Européenne. Parmi les livres correspondant à ces critères et publiés dans l’année par les maisons d’édition de chacun des 28 pays membres de l’UE, une première sélection est soumise au Comité de parrainage du Prix. Celui-ci détermine ensuite une sélection définitive, composée d’une dizaine d’ouvrages (5 essais et 5 romans), qui sont ensuite présentés au Jury, présidé cette année par le cinéaste: Radu Mihaileanu. La cérémonie de remise du prix se tiendra le mercredi 3 décembre 2014 à 18h au Parlement européen à Bruxelles.
Les deux lauréats reçoivent chacun la somme de 10 000 euros.

“Believe in Europe”

After spending 5 years at the presidency of the European Book Prize’s Sponsorship Committee, Jacques Delors, in agreement with the Council, remaining Honorary President and member of the Sponsorship Committee, is entrusting this year Pascal Lamy with the presidency.
The 8th European Book Prize will be given on Wednesday, December 3rd 2014 in Brussels, at the European Parliament, presided by Martin Schulz.
The jury, made up by journalists, correspondents in Brussels for great European media (El Pais, la Repubblica, Libération , Le Soir, Le Monde, Gazeta Wyborcza, France Inter …) will be presided this year by the film-maker Radu Mihaileanu. This jury will award a novel and an essay expressing“volition of Europe”.
Each laureate will receive 10 000 euros.

Jacques Delors


Discours de Radu Mihaileanu, Président du Jury 2014

Monsieur le Président du Parlement Européen,
Mesdames et Messieurs les Députés,
Monsieur Pascal Lamy,
Mesdames et Messieurs,

Je vous remercie de m’accorder l’honneur de m’exprimer ce soir dans cette impressionnante enceinte – le Parlement Européen – le cœur de la démocratie européenne. Je suis très ému de me retrouver devant vous. Je n’oublierai jamais et je ne vous remercierai jamais assez d’avoir défendu ardemment l’année dernière la culture européenne, la diversité culturelle, qui sans vous aurait été sacrifiée dans un troc commercial avec les Etats-Unis.

Ce soir nous sommes réunis pour primer deux merveilleux livres qui célèbrent, chacun à sa manière, l’amour de l’Europe.

Ce soir, grâce à vous, à cette belle initiative, nous allons fêter la littérature, l’art, la culture, l’audace des idées, de la pensée, la liberté de tâter l’infini à volonté pour notre plaisir et pour le plaisir de le partager avec les autres. L’Europe c’est ça, et ça d’abord. Ce sont nos gênes, ceux qui nous ont construit et qui ont tendu la main aux autres continents. C’est grâce aux grecs que nous avons rejoint les étoiles et dressé des ponts aériens entre les continents.

Dans son discours Hommage à la Grèce, prononcé le 28 mai 1959 à Athènes, Malraux disait : « On ne saurait trop le proclamer : ce que recouvre pour nous le mot si confus de culture – l’ensemble des créations de l’art et de l’esprit -, c’est à la Grèce que revient la gloire d’en avoir fait un moyen majeur de formation de l’homme. C’est par la première civilisation sans livre sacré, que le mot intelligence a voulu dire interrogation. L’interrogation dont allait naître la conquête du cosmos par la pensée, du destin par la tragédie, du divin par l’art et par l’homme. »

J’aurais aimé que ce soir seule la fête occupe nos esprits. Mais vous le savez sans doute, une ombre menace à nouveau la culture européenne. Je pensais qu’après les âpres batailles menées l’année dernière ensemble, après notre belle victoire et affirmation symbolique appréciée sur tous les continents, nous serions tranquilles pendant un moment. Et bien non. Tous les artistes et personnes de culture d’Europe s’indignent à nouveau. La cause ? Une lettre de mission du Président Junker qui demande au commissaire du numérique Gunther Oettinger (je cite) de « briser les barrières nationales en matière de réglementation du droit d’auteur ». Dans le but, honorable, d’accès simultané aux oeuvres de tout consommateur européen…

Lire la suite


Discours d’Anthony Giddens, lauréat du 8e Prix du livre européen

Mesdames at Messieurs, le President Schulz, Monsieur Delors. Tout d’abord, je voudrais vous dire que c’est un grand honneur pour moi de recevoir ce prix – surtout, d’avoir elu par un jury tellement distingue. Je suis tres reconnaissant….

Lire la suite


Discours de Pascale Hugues, lauréat du 8e Prix du livre européen

Merci aux membres du jury pour ce BEAU prix que je dédie à ma rue berlinoise et à mes voisins, ceux d’aujourd’hui et ceux d’hier.

Un prix européen pour une petite rue berlinoise… L’Histoire se déroule sur le pas de notre porte. Pas besoin d’aller bien loin pour l’observer, pour la comprendre, pour ressentir le flot d’émotions qu’elle charie. Et s’il y a bien UNE ville en Europe où ce flot fut bouillonnant et déterminant pour tout le continent, c’est BERLIN, la ville où j’habite depuis 25 ans….

Lire la suite