Angela Merkel, l’ovni politique

Marion Van Renterghem – France, édition Les Arènes

Mais qui est Angela Merkel ? Marion Van Renterghem a mené l’enquête sur cet ovni politique. Elle est allée à l’Est, sur les lieux de l’enfance et de l’adolescence où la future chancelière s’est construite dans la triste et austère RDA.

L’auteur a rencontré les contemporains de l’ascension d’Angela Merkel : de son ancien professeur de mathématiques à qui elle a laissé le souvenir de « l’élève la plus douée en maths » qu’(il ait) jamais eu de (sa) vie », à son bien-nommé « girls camp », son équipe très rapprochée à la chancellerie composée de deux femmes qui la suivent depuis des années et avec lesquelles elle met en place ses tactiques, en passant par ses premiers mentors venus la chercher quand personne n’avait entendu parler de « la Merkel ».
Cette biographie allègre et nourrie d’anecdotes éclaire le cheminement intellectuel et politique de la chancelière allemande et l’autorité qu’elle a installée peu à peu parmi les dirigeants mondiaux.
Depuis août 2015, Angela Merkel est contestée pour sa décision d’ouvrir les portes de l’Allemagne à un million de réfugiés fuyant les guerres moyen-orientales. Cette attitude morale largement inspirée par son attitude de protestante à l’Est sous la dictature lui a valu les critiques de ses homologues européens, de son propre parti conservateur chrétien-démocrate et d’une part de l’opinion allemande. Mais malgré la vague d’attentats, elle tient bon.

 

1711392_3_7651_marion-van-renterghem-grand-reporter-au-monde_b9ea8292ba95a6af3d4ff776103a3c09

Marion Van Renterghem est grand reporter à Vanity Fair. Longtemps journaliste au quotidien Le Monde, lauréate des prix Albert-Londres et Françoise-Giroud, entre autres, elle est l’auteur de plusieurs livres dont un portrait de Franz-Olivier Giesbert: FOG, Don Juan du pouvoir – Roman d’une ambition française (Flammarion).